Ski de Fond: Bilan de la saison du Ski-Club Bex

Retour sur la saison du ski-club de Bex

Le climat printanier vient marquer la fin de saison du ski-club bellerin. Représenté par les deux “locomotives” Jovian Hediger et Erwan Käser ainsi que par des nombreux juniors et OJ, le SC Bex a vécu une saison relativement bonne malgré un manque de neige et des conditions météorologiques qui n’ont pas toujours été au rendez-vous. Petit tour d’horizon de cette saison 2016/2017.

Une saison réussie dans toutes les catégories

Le ski-club de Bex est un club qui se concentre principalement sur la formation des coureurs de U8 à U16. Dans ces catégories, le club place 6 jeunes athlètes sur le podium du classement général du Kids Nordic Tour (inter-région Ouest). Durant ces compétitions pas moins de 30 jeunes courent dans les rangs du club. Une belle seconde place au classement des clubs est également à relever.

Au niveau national, on retrouve deux athlètes U16 (Léane Cherix 8ème et Valentin Dauphin 10ème ) qui se placent dans le top 10 du classement final Helvetia, compétition qui réunit 5 courses “coupe suisse” qui regroupent les meilleurs de chaque association régionale.

Du côté des juniors, Jehan Payot s’est notamment distingué lors de ses premiers championnats suisses dans la catégorie jeunesse avec une 8ème place en individuel. Léonard Sarda, malgré une saison quelque peu tronquée par la maladie, s’est illustré avec un 12ème en 20km classique.

Le meilleur moment de la saison reste inévitablement les championnats du monde de Lahti, en Finlande, avec le 11ème rang de Jovian Hediger sur le sprint individuel et sa 5ème place à Toblach en Italie où il passe tout près de son premier podium en coupe du monde.

On note également les belles performances de Valentin Dauphin en biathlon, pour sa première saison “juniors”, qui décroche une victoire et une seconde place en Swisscup.

Les OJ et les juniors en constance progression

Le Ski-Club de Bex c’est avant tout une belle famille de jeunes coureurs en devenir

Les deux juniors du club, Léonard Sarda et Jehan Payot, se sont illustrés sur les courses nationales, ils acquièrent de l’expérience course après course et poursuivent leur progression. Le groupe OJ, est lui, en constante amélioration car la philosophie est de se perfectionner, s’améliorer, d’acquérir une mentalité de compétiteur afin de monter en puissance au fil des années et ainsi permettre au club de compter dans ses rangs de jeunes athlètes prêts, frais et motivés pour les dernières années OJ et, par la suite, pour les années juniors. Chez les OJ U14 garçons, on salue par exemple les performances d’Evan Gertsch et d’Elie Ballay qui, dans un grand jour, peuvent rivaliser avec les meilleurs athlètes du pays lors des compétitions Helvetia. Cependant, surtout pour les plus jeunes, avec l’âge, la morphologie et la croissance, il est quelque peu prématuré de tirer des conclusions. Le plus important chez les jeunes est de progresser en technique.

Les résultats au rendez-vous pour Jovian Hediger

Le porte drapeau du club, avec son cousin Erwan Käser, a réussi une excellente saison. Il termine 7 fois dans le top 30 en coupe du monde dont une superbe 5ème place à Toblach et une 11ème place lors des mondiaux de Lathi. Il confirme ainsi année après année qu’il fait partie de l’élite mondiale tout en continuant de progresser dans sa discipline. Le bellerin a raté de peu les podiums cette saison, néanmoins, cela se joue à des petits détails qui pourraient tourner en sa faveur dès la saison prochaine.

Les deux cousins Jovian Hediger (en rouge) et Erwan Käser sont les fers de lance de cette belle équipe bellerine.

Et en demi-teinte pour Erwan Käser.

Son cousin, Erwan Käser, n’a pas fait une mauvaise saison. Désavantagé par les choix de Swiss-Ski, il a évolué sur plusieurs tableaux (sprint et distance). Le cumul des courses, des voyages et des préparations lui a donc été préjudiciable sur le long terme. De plus, sa non-sélection pour les mondiaux de Lathi constitue une petite déception. Si le système de sélection au sein de Swiss-Ski pour la Coupe du monde évolue, Erwan pourra certainement tirer son épingle du jeu et s’affirmer dans l’une ou l’autre des deux disciplines. Il a toutefois obtenu de bons résultats en terminant à 3 reprises dans le top 30 en coupe du monde.

Le SC Bex, cette grande famille

Le ski-club bellerin possède une grande force: son identité familiale, c’est une petite communauté caractérisée par une certaine union entre les divers membres. Ces derniers, notamment les anciens athlètes, s’engagent de manière importante dans la vie du club. C’est surtout le cas des entraîneurs qui redonnent énormément aux jeunes ce qu’ils ont appris de leurs prédécesseurs. Sans eux, il ne serait alors pas possible d’être autant compétitif, d’autant plus pour un club de plaine comme celui de Bex. De plus, beaucoup de parents se déplacent, lors de chaque compétition, pour venir voir et encourager les jeunes athlètes. De nombreux parents s’investissent également d’une manière ou d’une autre lors des activités du club tout au long de la saison, cela renforce ainsi l’aspect convivial et familial du SC. Un grand bravo à toutes ces personnes qui consacrent du temps pour la jeunesse du ski-club Bex !

Adrien Jacquérioz

NDR: Merci spécial à Stéphane Gay et Raphaël Monnet pour leur disponibilité lors de la rédaction de cet article.

Photos: SC Bex Gabriel Monnet