Ski de fond: Jovian Hediger: Je veux goûter au podium en Coupe du Monde

Le Chablais et Bex en particulier ont offert un fabuleux terrain de jeu au groupe des sprinters de l'équipe Suisse Photo: Adrien Jacquérioz
Le Chablais et Bex en particulier ont offert un fabuleux terrain de jeu au groupe des sprinters de l’équipe Suisse
Photo: Adrien Jacquérioz

Les sprinters de l’équipe Nationale de ski de fond était en camp d’entraînement à Bex durant toute la semaine. C’est l’initiative des deux bellerins Jovian Hediger et Erwan Keaser de cette équipe a prit ses quartiers dans le Chablais. Fabuleux terrain de jeu pour ces athlètes la région de Bex a permis à nos Champions de souffrir dans un cadre idéal et surtout ils ont bénéficié de conditions optimales pour cette semaine ou les efforts ont été intenses et même extrêmes. Mardi toute l’équipe a eu droit à un beau pic d’adrénaline en escaladant le Miroir d’Argentine encadré par des guides professionnels.

Jeudi lors de la cnférence de presse organisée conjointement par Swiss Ski et le Ski-club de Bex, qui fête cette année son 80e anniversaire, nous avons pu prendre la température et connaître les objectifs de nos deux bellerins membres à part entière de cette équipe ambitieuse.

Jovian organiser un camp d’entraînement dans son jardin c’est un peu spécial?

Depuis quelques temps j’essayais de convaincre le staff d’organiser un camp dans ma région, car nous avons des possibilités infinies pour une très bonne préparation estivale. Quand ils ont acepté de venir à Bex j’ai tout fait, avec l’aide du ski-club, de la commune, de mon père et d’Erwan, pour que tout soit à la hauteur des exigences de Swisski. C’est aussi une fierté de leur faire découvrir la région ou j’ai grandi, ou j’ai appris à souffrir et à aimer ce sport.

En prime, la découverte du Miroir d’ Argentine, une journée qui a renforcé l’esprit de groupe?

Le ski de fond est un sport individuel, mais nous passons énormément de temps ensemble, nous somme un groupe d’athlète qui pratiquons un sport individuel. C’est dans ce genre de moment, ou l’on doit dépasser ses limites dans un effort soutenu, que l’on peut voir si l’esprit d’équipe est solide. Cette escalade du Miroir d’Argentine nous a encore rapproché un peu plus et fait vraiment du bien à une équipe comme la notre.

Cette saison va bientôt débuter, tu es un peu le leader de cette équipe de sprint, comment vas-tu gérer cette nouvelle saison? 

Je viens de réaliser une très belle saison 20-15-2016 et maintenant il faut assurer car les trois saisons qui arrivent sont toutes avec de gros objectifs, Championnats du Monde,Jeux Olympiques, et à nouveau les Championnats du Monde, on doit se préparer pour affronter ces échéances. Pour moi il est important de rapidement réussir les critères de sélections pour bien se préparer pour la suite. Il y a beaucoup de choses à mettre en place et j’espère pouvoir très bien démarrer la saison.

Les deux bellerins, Jovian à gauche et Erwan à droite, fier de pouvoir accueillir leurs copains de l' équipe Suisse sur leur terrain de jeu. Photo: Adrien Jacquérioz
Les deux bellerins, Jovian à gauche et Erwan à droite, fier de pouvoir accueillir leurs copains de l’ équipe Suisse sur leur terrain de jeu.
Photo: Adrien Jacquérioz

Tu as eu la chance de pouvoir déjà participer aux Jeux Olympiques, maintenant la seule envie c’est d’ y retourner?

Oui bien sur , mais pas dans les mêmes conditions qu’à Sotshi car ce n’était pas exceptionnel. C’est déjà participé à deux Championnats du Monde et un JO, maintenant il faut vraiment que je sorte une grosse course sur ces grands rendez-vous. J’ai déjà fait de bons résultats, Top 4, Top 10, mais je pense que j’ai les moyens de faire plus et mieux. J’espère pouvoir me préparer de façon optimale pour pouvoir sortir LA course lors des ces prochaines grandes échéances.

L’équipe Suisse de sprint a déjà prouvé que c’était une des très bonnes équipes mondiales, vos objectifs pour cette nouvelle saison?

Nous avons du solide dans ce groupe, de vrais leaders, plusieurs depuis trois ans font des Top 10, des finales de Coupe du Monde, c’est vraiment une belle équipe jeune, solide et très homogène.Pour mon compte, j’ai approché le podium avec une 4e place en Coupe du Monde, j’ai clairement envie de monter sur la boite et goûter à un podium cette saison.

Merci à Jovian et à Erwan pour votre disponibilité et votre joie de vivre ce sport. Bonne saison et plus succès à vous deux.