Unihockey: Week-end à oublier pour les Juniors A de l’ UHC St-Maurice Pécaporés

6eme journée juniors A : 04.02 à Sierre

St-Maurice – Penthaz : 5-6 (3-1)

Pour ce 1er match de la journée, les Pécaporés avaient tout pour bien faire. Les consignes pour le match sont claires, l’accent est mis sur un jeu collectif rapide, et une défense réactive. Ainsi, nous prenons rapidement l’avantage sur l’adversaire, allant jusqu’à mener de trois goals. Le moral et la motivation sont au plus haut, l’adversaire doute, mais réussit tout de même à marquer avant la fin de la première période. L’arbitre renvoie tout le monde aux vestiaires sur le score de 3-1. Durant cette pause, l’important est de rappeler que dans ce sport, deux goals d’avance ne garantissent rien et qu’il va falloir garder la tête froide et se battre jusqu’à bout.

Très vite après la reprise du match, Penthaz se montre dangereux. Ils parviennent malheureusement à revenir au score. Mais les Agaunois ne se laissent pas impressionner et reprennent les devants grâce à du beau jeu d’équipe. Cependant, la nervosité se fait ressentir, et quelques erreurs dans le contrôle de balle et dans la défense (ainsi que quelques erreurs d’arbitrage) ouvrent la porte à l’adversaire, qui profite pour marquer à deux reprises. Malgré un temps mort et une dernière minute de jeu intense, impossible de concrétiser. Le match se termine par une défaite non méritée de 5-6.

St-Maurice – Yens-Morges : 2-22 ( 1-12)

C’est avec le moral bas, ainsi qu’une fatigue cumulée du dernier match que nous entamons cette rencontre. Difficile de remotiver les troupes après être passés si proche de la victoire. Le match s’annonce très difficile, l’adversaire étant très rapide dans son jeu. Et difficile il le sera : malgré un début plutôt encourageant, où nous parvenons tant bien que mal à empêcher Yens de bien poser son jeu d’attaque, les goals finissent par s’accumuler, et l’hémorragie commence. Elle se poursuivra jusqu’à la mi-temps, pendant laquelle l’entraîneur eut la tâche difficile de redonner l’envie de se battre à ses troupes. Envie qui se verra durant le début de la deuxième mi-temps, mais qui à nouveau se détériora au fils du temps. Le bilan final sera très sec, 2-22, mais l’important est de ne pas trop y penser.

Il faut surtout retenir la prestation fournie lors du premier match, durant lequel les juniors ont su faire la preuve du travail accompli depuis le début de la saison, de leur capacité à se battre, à créer du mouvement, et à montrer leur esprit d’équipe. Et je tiens à tous les féliciter pour cela.

Mikko C.