VTT: Après une saison presque blanche Lucas Specchier revient avec de nouvelles ambitions.

Après une saison pratiquement blanche, la saison 2018 s’annonce compliquée car il faut retrouver ses repaires et surtout le rythme. Débarrassé de ses soucis de santé Lucas Specchier se lance de nouveaux défis. Il revient sur ses premières compétitions de la saison avec lucidité et franchise.

Une première pour une mise en jambe difficile.

«Première course de la saison 2018 à Lostorf, une course nationale avec point UCI pour le top 10 à la clé. Nous les juniors nous partons pour un total de 24,5 KM, une épreuve extrêmement dure autant physiquement que techniquement. J’ai pris un bon départ, mais je n’étais pas dans un grand jour, au fil des tours j’ai perdu énormément de places, pour finir à une pauvre 31ème place. Grâce à cette course, j’ai pu me rendre compte de mes points faibles qui sont à corriger au plus vite. Je regarde déjà la prochaine échéance avec l’envie de mieux faire.»

 

La Swiss Cup de Monte-Tamaro se termine péniblement.

«Une course extrêmement difficile, avec un parcours extrêmement technique (le plus technique de la coupe suisse pour ma part) a réalisé à 5 reprises. M'étant inscrit en retard, je part avec un gros dossard le 365, une grande montée permettait de rattraper un peu de monde avant la première descente technique. J’ai pu remonté quelques places dans la montée, mais malheureusement une chute dans la descente c’est produite, dont beaucoup de concurrents qui mettent pied à terre, ce qui fait perdre beaucoup de temps. Au fil des tours, mes jambes me lâchent peu à peu. Je finis une triste 52ème place sur 75 classés. Vivement la suite de la saison.»

La saison ne fait que débuter lpour le jeune Chablaisien qui doit retrouver toutes ses sensations pour donner le meilleur, chose qu’il va faire étape par étape pour revenir à son meilleur niveau.

 

Crédit photo: Elise Vallat